Espace membre

ANGIOLOGIE


Son étymologie vient du grec ancien AGGEION (récipient, vaisseaux, capsule) et LOGOS (sciences).

Dès les années 60, la Suisse a reconnu cette discipline en promouvant la création de services spécialisés dans tous les hôpitaux universitaires de Suisse.

Jusqu’en 1990,, la discipline était reconnue comme une sous-spécialité de la médecine interne et de la dermatologie, dix ans plus tard, l’angiologie devient une spécialité à part entière, situation unique au monde.

L’angiologie est une spécialité médicale comprenant le diagnostic, le traitement, le suivi et la prévention des affections vasculaires, artérielle, veineuse, lymphatique ou microcirculatoire.

La prévalence de l’artériopathie périphérique dans la population est de l’ordre de 2% (groupe d’âge des 35-44 ans), 6% (45-54 ans) et 11% (55-64); elle augmente encore considérablement dans les classes d’âge supérieures.
La prévalence des affections veineuses périphériques a été estimée à 22% à l’âge de 20 ans et à 75% à 60 ans avec une nette prédominance féminine.

La prévalence des troubles vasculaires cérébraux a été évaluée en Grande-Bretagne à 4.5/1000 habitants.

Sur ces bases, un comité d’experts européens («European Working Group on Medical Angiology») a publié une estimation des besoins de la population européenne à 1-2 angiologues par 100000 habitants (Vasa, 1992; 21:3-5).
La Suisse comptant 8 millions d’habitants, ces besoins peuvent donc s’estimer à 80-160 angiologues installés.

Selon les statistiques de la Fédération des médecins suisses (FMH), 110 angiologues (dont 20% de femmes) étaient installés en pratique privée en 2002 avec toutefois d’importantes disparités géographiques, certains cantons (Bâle, Genève, Zurich, Vaud) étant très bien desservis alors que d’autres ont une couverture nulle ou insuffisante (Argovie, Appenzell, Fribourg, Jura, Schaffhouse, Suisse centrale).

Descriptif des différentes maladies des vaisseaux


Les varices :

La veine variqueuse est une veine tortueuse et dilatée localisée en majorité aux membres inférieurs.

L’origine de cette altération du système veineux superficiel est une atteinte des valves de retour qui ont comme rôle de permettre au sang de remonter vers le système cœur- poumon. En cas de déficit de ces valves le sang s’accumule dans les veines dilatées et provoque gonflement, douleurs fatigue des jambes et impatiences.

L’origine de l’atteinte des valves est multiple mais on retrouve souvent un facteur héréditaire.

Le médecin spécialiste en angiologie effectue un bilan par échographie doppler.Cet examen est indolore et dure environ 30 minutes.

Le traitement vise à soulager les symptômes et à prévenir l’aggravation de l’atteinte. En fonction des résultats de l’examen clinique il peut être proposé soit un traitement médical , chirurgical ou par technique endoveineuse.

La thrombose veineuse profonde et la thrombose superficielle :

La maladie thromboembolique est fréquente , elle touche environ 1 habitant sur 1000.

Un caillot de sang se forme dans la veine profonde engendrant souvent des douleurs avec ou sans gonflement du fait des risques de migration du caillot au niveau du poumon est provoqué une embolie pulmonaire, il est important d’effectuer une échographie Doppler en urgence et d’instaurer un traitement anticoagulant.

La thrombose superficielle ou phlébite se localise souvent dans des veines variqueuses, ou suite à un traumatisme, elle nécessite un bilan par échographie doppler car bien qu’elle soit une atteinte plus bénigne elle peut être associée à une thrombose profonde. Un traitement médical sera proposé par le médecin spécialiste.